Rennes : Un avenir écologique et décarboné

Le futur véhicule CR3 qui remplacera la Citroën C5 Aircross sera produit sur le site de Stellantis de Rennes. Dans la même journée le site annonçait la cession du Bâtiment 78 à Rennes Métropole qui y développera un Pôle d’Excellence Industrielle.

Le futur véhicule CR3 qui remplacera la Citroën C5 Aircross sera produit sur le site de Stellantis de Rennes : un investissement de 152 millions d’euros. Dans la même journée le site annonçait la cession du Bâtiment 78 à Rennes Métropole qui y développera un Pôle d’Excellence Industrielle (PEI).

Mardi 26 octobre, Etienne Martin-Commandeur, directeur du site Stellantis de Rennes, Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, et Nathalie Appéré, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole, ont annoncé, un avenir écologique et décarboné pour le site de Rennes.

Un futur en trois axes :

  • L’arrivée d’un nouveau véhicule en production avec la nouvelle plateforme STLA Medium, qui permettra la production de véhicules hybrides et électriques. Pour cela seront notamment créés un atelier d’assemblage de batteries et un nouvel atelier Ferrage.
  • La transformation de l’usine pour s’inscrire dans la stratégie de neutralité carbone du groupe Stellantis à horizon 2030 avec en autres des plans d’action pour réduire la consommation d’énergie et d’eau du site.
  • Le développement du Pôle d’Excellence Industrielle (PEI), lieu d’accueil et de développement de l’industrie écologique du futur.

Ces développements sont le fruit de décisions prises, dès 2015, par le groupe PSA et les collectivités pour offrir un avenir au site. Ils sont également la résultante d’un travail constructif entre la Région, Rennes Métropole et Stellantis.