“K-Zéro” électrique : début de la production série

Depuis quelques jours, les véhicules de la gamme « K-Zéro » sont désormais officiellement disponibles en versions thermique et ELECTRIQUE.

Avec le franchissement du dernier jalon, « l’Accord de Montée en Cadence », e-K0 a quitté le mode projet et devient un véhicule série, au même titre que les autres versions déjà produites.

Un an après l’apparition des premiers véhicules protos sur la ligne de Montage, ce sont désormais 84 véhicules qui sont produits chaque jour, soit déjà 15 % de la production totale.

Et d’ici fin 2020, 6.000 exemplaires seront produits à Hordain, seul site à produire la version électrique de “K-Zéro”

 

 SANS COMPROMIS

La version électrique de K-Zéro se distingue par 2 modèles de batterie : 50 kWh et 75 kWh, permettant respectivement 230 et 330 kilomètres d’autonomie, avec une recharge qui peut se faire au domicile en 7h à 15h selon l’installation électrique, ou en 45 minutes sur une borne publique.

Bénéficiant des mêmes atouts que la version thermique, avec une capacité de chargement rigoureusement identique, la version électrique de « K-Zéro » est disponible dans les 5 marques, en version VP et VUL. Elle constitue une réponse idéale aux mesures contraignant l’accès de certains centres villes aux véhicules thermiques et ce, dès 2021 pour certaines grandes villes en Europe

 

 ESSAIS PRESSE

Les essais presse ont débuté en semaine 43 et les premières impressions sont positives. Jugeant la voiture « convaincante », les journalistes de « l’automobile propre » ont déclaré : “Le bilan des essais de ces deux utilitaires se révèle très positif. Le confort est très agréable, surtout avec charge, et l’autonomie réelle proche du WLTP est suffisante pour la majorité des professionnels“.

  

Avec “e-K0”, le site d’Hordain contribue à faire du groupe le leader, d’ici 2025, du marché des véhicules utilitaires électriques.