Notre histoire

PSA Hordain (Sevelnord), fruit de plusieurs collaborations

Au mois de juillet 1988, le Groupe PSA et Fiat décident de poursuivre leur coopération industrielle au sein de leur filiale commune Sevel Spa à Val di Sangro, en Italie. Celle-ci produit depuis 1981 des J5 Peugeot, des C25 Citroën et des Ducato.

Le 19 décembre 1988, le Groupe PSA et Fiat signent à Turin un autre accord par lequel les 2 groupes s’engagent à construire ensemble un véhicule nouveau : un « petit véhicule utilitaire ». La véritable nature du produit reste secrète afin de ne pas éveiller la curiosité de la concurrence. La future unité d’assemblage se situera en France, dans le Nord, près de Valenciennes. C’est en soi un évènement pour l’époque : Sevelnord est la première usine d’assemblage construite en France depuis 1974.

Le Groupe PSA propose un site disponible, près de Valenciennes : celui de l’usine Chrysler d’Hordain. Depuis sa fermeture, « il dort » dans les champs de l’Ostrevent. Sur les 161 hectares de terrain situés sur les communes d’Hordain et de Lieu-Saint-Amand, il reste un bâtiment vieux de 16 ans construit par Chrysler. Le défi est alors lancé pour les équipes chargées de la construction du site : installer le Ferrage dans le bâtiment existant, construire 2 nouveaux ensembles, l’un pour la Peinture, l’autre pour le Montage, ainsi que l’administration et les locaux techniques.

L’usine sort de terre en 1992. Le chantier s’achève, les méthodes de production sont mises au point et le premier monospace sort des lignes d’assemblage en 1993.

RETOUR SUR QUELQUES DATES-CLÉS

Années 90

1993 : Production de la 1ère génération de monospaces (Citroën Evasion, Fiat Ulysse, Lancia Zeta et Peugeot 806).

Citroën Evasion

1994 : Inauguration officielle du site de Sevelnord le 16 mai.

1995 : Production de la première génération de Véhicules Utilitaires Légers (Citroën Jumpy, Fiat Scudo et Peugeot Expert).

Années 2000

2002 : Le 1 000 000ème véhicule est produit.
La même année, la production du monospace « V » est lancée : Peugeot 807, Citroën C8, Fiat Ulysse et Lancia Phédra.
Un accord est également signé pour prolonger la coopération entre le Groupe PSA et Fiat sur les Véhicules Utilitaires Légers, jusqu’en 2017.

2006 : Lancement des nouveaux Véhicules Utilitaires Légers (nom de code « G9 ») : Citroën Jumpy, Fiat Scudo et Peugeot Expert.

2009 : Le cap du 2 millionième véhicule est franchi.

Années 2010

2010 : Arrêt de la production des monospaces Lancia Phédra et Fiat Ulysse.

2011 : Annonce du non-renouvellement de l’accord de coopération entre le Groupe PSA et Fiat Auto, à Sevelnord au-delà de 2017.

2012 : Restyling des Véhicules Utilitaires Légers Citroën Jumpy et Peugeot Expert.

  • 23 juillet : PSA Peugeot-Citroën et Toyota annoncent un accord de coopération sur les VUL en Europe.
  • 26 juillet : Signature d’un accord d’entreprise sur « l’adaptation des conditions de travail, la pérennisation des emplois et le développement de Sevelnord » (accord de compétitivité) entre la Direction et 3 organisations syndicales (CFE-GCG, FO, SPI-GSEA). Cet accord porte sur 4 points majeurs : la mobilité et le développement des compétences, la flexibilité des organisations, la modération salariale et l’emploi des jeunes.
  • 31 août : PSA Peugeot-Citroën annonce la production du futur Véhicule Utilitaire Léger du segment K1 sur le site de Sevelnord. Cette décision, qui permet d’assurer l’avenir du site, représente un investissement global de plus de 740 millions d’euros dont 330 millions en Recherche et Développement.

2013 : Le 1er janvier, Sevelnord devient filiale à 100% du Groupe PSA. En mai de la même année, le premier Toyota ProAce est livré.

2014 : En juin, la production des monospaces Citroën C8 et Peugeot 807 est stoppée.

2015 : Pour renforcer la compétitivité de la base industrielle du Groupe PSA en Europe et accélérer la performance de ses usines, les sites de PSA Douvrin (Française de Mécanique), PSA Hordain (Sevelnord) et de PSA Valenciennes se regroupent pour former le Pôle Industriel Nord. En mai, le 2 500 000ème véhicule est produit.

2016 : En tout début d’année, les salariés de Sevelnord deviennent salariés de Peugeot Citroën Automobiles.

  • Le site lance la famille de véhicules “K-Zéro”, qui regroupe des utilitaires de taille “moyenne”et des véhicules personnels, type “navette aéroport” (VANs) : 6 véhicules la composent : Le Peugeot TRAVELLER, le Citroën SPACE TOURER et le TOYOTA ProaceVerso dans les versions “VP”, et le Peugeot sont dévoilés à la presse lors du salon de Genève.
  • 30 mars : Le Peugeot EXPERT et le Citroën JUMPY sont dévoilés en avant-première mondiale à la presse sur le site de Sevelnord, avant le salon de Birmingham au Royaume-Uni.

2017 : Sevelnord devient “PSA Hordain”. L’usine quitte son statut de filiale et devient un site à part entière du Groupe PSA.

2018 : Le succès du K-Zéro conduit à engager une équipe de nuit, puis une équipe de VSD. Le site “tourne” en 4 équipes et 2018 marquera un record de production avec plus de 165 000 véhicules fabriqués

2019 : Suite au rachat d’Opel/Vauxhall, le Groupe PSA réorganise son dispositif industriel. C’est la fin du “Pole Industriel Nord” et le site est regroupé avec celui de Luton en Angleterre pour former le “Cluster LCV”.

Après 3 années d’un projet engagé pour sa modernisation, le site change de configuration. Au premier semestre, les équipes du bâtiment 3 rejoignent progressivement le bâtiment 1, au sein duquel un nouveau Montage a été installé, à proximité des lignes de Ferrage, qui elles aussi ont subi un effort de compactage.

En septembre 2019, l’activité du bâtiment 3 s’arrête ; sa déconstruction va pouvoir s’engager dans le cadre de l’installation de la nouvelle activité dédiée aux véhicules d’occasion. Le site ne comporte plus désormais que 2 bâtiments principaux : le Bâtiment 1 (Ferrage, Montage) et le Bâtiment 2 (Peinture).

2020 : La nouvelle activité VO prend place sur la partie de terrain laissée libre par la modernisation du site. Le Bâtiment 3 est totalement détruit pour libérer la surface au sol et permettre le stockage de 16 000 véhicules, à terme.

Le site lance la version électrique de K0. Disponible en 2 puissances, cette version vient enrichir la gamme déjà très riche de K0. Elle contribuera au respect, par le Groupe PSA, des normes d’émissions de C02, décidées par l’Union Européenne.

 

À lire ensuite

Nos engagements

Pour une entreprise durable et responsable

En savoir plus