Notre histoire

Retour sur les dates qui ont marqué l’histoire du pôle industriel Trémery-Metz

A la fin des années 60, alors que les usines ont fermé, le bassin sidérurgique est en pleine recherche de reconversion professionnelle. En août 1969, la construction du site de Metz s’achève. La première boîte sera produite en 1970. L’usine de Metz reprend les fabrications de l’usine parisienne de Saint-Charles, dont les machines ont été transférées à Metz pour la production de la boîte de vitesses de type « A ».

À la création du groupe Peugeot-Citroën en 1976, la rationalisation des structures conduit à la création de « banques d’organes communs ». Sur cette dynamique, la SMAE (Société Mécanique Automobile de l’Est) naît le 20 décembre 1977, filiale à 75 % d’Automobiles Citroën et à 25 % d’Automobiles Peugeot. Elle est constituée de 2 entités : l’usine de Metz (boîtes de vitesses, ex-site Citroën, créé en 1969) et l’usine de Trémery (moteurs).

L’usine de Trémery entre en activité en 1979 en fabriquant tout d’abord des moteurs essence, puis Diesel haut de gamme.

RETOUR SUR QUELQUES DATES-CLÉS

1969 : Naissance de l’usine de Metz.

1970 : La première boîte de vitesses produite à Metz sort des lignes.

1971 : Née avec et pour la GS, l’usine de Metz fournit toutes les boîtes de vitesses de type « G ». Cette boîte de vitesses équipe également la Visa ou encore la LNA et sera fabriquée jusqu’en 1985.

1975 : Un nouveau type de boîte de vitesses est lancé, destiné aux plus gros véhicules comme la CX. C’est la boîte L.

1976 : La boîte BH3 est lancée et associée aux véhicules tels que la Visa, les premières 405, la 309… Sa fabrication s’arrêtera en 1986, avec le démarrage de la boîte MA dont elle est l’ancêtre.

1978 : La Société Mécanique Automobile de l’Est (SMAE), filiale commune de Citroën et Peugeot, est créée en février. Elle constitue l’ensemble industriel regroupant les 2 usines de Metz et de Trémery, qui entrera en activité en 1979. La SMAE fournit des ensembles mécaniques aux sociétés automobiles du Groupe PSA ainsi qu’à des clients extérieurs : Metz usine et assemble les boîtes de vitesses, Trémery, les moteurs.

De 1980 à 1989 : Trémery connaît une période de croissance forte. La production passe de 60 000 à 1 100 000 moteurs, avec une proportion égale de moteurs essence et Diesel, et l’effectif évolue de 441 à 3 638 salariés. En mai 1986, la boîte MA est lancée, en 4 puis 5 rapports. C’est avec le démarrage de sa fabrication que l’on voit apparaître à l’usine de Metz les premiers portiques robotisés et les premières commandes numériques. La boîte de vitesses MA devient une référence en terme de compétitivité.

De 1989 à 1997 : C’est pour Trémery la période de la stabilisation, avec une production d’environ 1 050 000 moteurs et une évolution caractéristique de la part du diesel qui représente, dès 1997, 75 % de la production.

De 1997 à 2003 : Cette période coïncide avec une forte croissance de la production, de l’ordre de 66 %. Elle passe de 1 057 000 à 1 600 000 moteurs, avec une augmentation constante de la part du Diesel, qui représente 83 % de la production, et une évolution des effectifs (fin 2003, l’usine compte 5 000 personnes). En 2001, l’usine de Metz connaît 2 ans de grands travaux, avec la modification du secteur ML. La famille des boîtes de vitesses compactées est lancée. En juin 2003, elle intègre un sixième rapport.

De 2003 à 2007 : La production se stabilise de nouveau et flirte autour des 2 millions de moteurs par an, avec une part croissante de moteurs Diesel livrés à notre partenaire, le Groupe Ford. En 2007 Le site de Metz totalise 36 millions de boîtes de vitesses usinées et assemblées.

2008 : Le secteur automobile est touché par la crise en Europe de l’Ouest.

2011 : Le site de Metz fête la production de sa 40 millionième boîte de vitesses. A cette occasion, une cérémonie de médaillage est présidée par Denis Martin, Directeur Industriel du Groupe PSA.

2012 : Le site de Trémery lance la production du moteur EB atmosphérique.

2013 : Le site lance la boîte de vitesses MAP+.
Mi-2013, les sites de Trémery et Metz sont regroupés au sein d’une même entité : le Pôle Industriel Régional Trémery-Metz, sous la responsabilité d’un directeur commun.

2014 : Le pôle fête l’anniversaire de ses usines de Metz (45 ans) et Trémery (35 ans).
Mi-2014, une nouvelle organisation est mise en place, permettant notamment de mutualiser les effectifs de structure.

2015 : Le site lance la boîte de vitesses MA CIP.

À lire ensuite

Nos engagements

Pour une entreprise durable et responsable

En savoir plus